Projet

Une Église qui veut travailler pour les plus vulnérables de la société ne peut qu’accorder une attention particulière aux enfants. Non seulement leur situation est aujourd'hui précaire, mais le présent détermine immédiatement leur avenir. La situation est encore plus dramatique pour les enfants qui ne peuvent compter sur leurs parents pour une raison quelconque.

Le Liberia compte en effet beaucoup d’enfants qui ne peuvent compter sur leurs parents, soit parce qu’ils sont abandonnés, soit parce que leurs parents ont trop de charges ou d’occupations et ne peuvent s’en occuper. Ce n'est donc pas seulement la guerre civile (1989-2003) qui est responsable de cette situation. Diverses crises sanitaires, dont principalement la crise Ebola (2014-2015), ont également fait des ravages.

Un diocèse décimé

Le diocèse de Gbarnga est situé dans le centre du Liberia et compte aujourd'hui environ 1,4 million d'habitants. Le virus Ebola a terriblement sévi dans cette partie du pays. Il a même décimé certaines familles, laissant de nombreux enfants sans parents ni proches parents. Les orphelinats du diocèse sont donc surpeuplés.

Des besoins quotidiens

Le diocèse a choisi de soutenir huit de ces orphelinats. Ces derniers ne peuvent pas compter sur le soutien du gouvernement. Les habitants font de leur mieux pour les soutenir dans leurs efforts de survie au quotidien. La population est principalement constituée d’agriculteurs qui malheureusement font face à une grave crise économique actuellement. Le diocèse répond dans les limites de ses possibilités à leurs besoins primaires quotidiens : nourriture, vêtements, soins médicaux, école.

Un toit, une famille

Un toit et une famille pour ces enfants, c’est très important. Nous avons constaté que les orphelins ont de nombreux problèmes psychologiques. Outre le souci primordial de survie, on peut notamment relever le manque d'estime de soi. À cause de l’absence de famille, les enfants ne savent pas ce qu’ils sont réellement et quelle place ils peuvent occuper dans la société. Ils se sentent seuls, leur avenir est incertain. Les orphelinats soutenus par le diocèse de Gbarnga mettent ainsi un accent particulier sur le soutien psychosocial des enfants.

Noël et Pâques

À Noël et à Pâques, l’accompagnement des enfants revêt un caractère festif et familial. Des dizaines de bénévoles se mobilisent pour organiser une fête chaleureuse avec des cadeaux, car chaque enfant y a droit.

Votre aide

Aidez le diocèse de Gbarnga à construire un « toit » chaleureux pour ces orphelins. Avec 85 euros, vous aidez un enfant pendant un an.

Envoyez votre aide sur: BE19 0000 0421 1012 avec cette communication: ‘orphelins du Liberia’. Merci!